Vous pouvez nous appeler aujourd'hui : 0696 22 80 70
 

Nou Pèp La aux législatives 2017

260px-Circonscriptions_de_Martinique_-_2012.svg

Nou Pèp La est présent sur les quatre circonscriptions, et veut défendre les valeurs et les principes contenus dans sa charte, notamment celles de justice sociale,  de démocratie participative, de défense de l’environnement entres autres…

« Nou Pèp La » s’engage sur 4 fronts :
1- L’organisation de la dynamique citoyenne : Pour cela, il faut absolument lutter contre les divisions, le culte des leaders, le chauvinisme de parti, les cancans politiciens et l’individualisme. Nous entendons définir les objectifs, les revendications et les actions dans le cadre de discussions au sein du peuple pour une fiscalité équitable, pour une économie sociale et solidaire. A travers la démocratie participative nous devons remettre le pouvoir politique et économique entre les mains du peuple.

2- La mobilisation sur le terrain : Nou Pèp La affirme que les objectifs ne pourront être atteints sans la mobilisation du peuple sur le terrain. Il doit exister une continuité entre l’action de nos représentants appelés à porter les revendications dans toutes les assemblées et les projets défendus ici, en Martinique.
3- La participation aux réseaux alternatifs internationaux : Les militants de Nou Pèp La participent déjà à des dynamiques internationales, par exemple, pour échanger en matière d’innovation économique, de partage de semences et de techniques agricoles, de défense de l’environnement et sur le plan culturel. Nous
intensifierons cette politique de coopération avec les initiatives des peuples du monde entier.
4- La participation aux élections : La mission confiée aux candidats de Nou Pèp La est d’être porte-parole au niveau international et de relayer les revendications du peuple martiniquais. Elus, les seuls projets dont ils seront porteurs seront ceux élaborés avec le peuple, dans les secteurs concernés et qui seront soutenus par la mobilisation (dans le milieu associatif, les syndicats et l’ensemble des organisations populaires)

Nous visons 3 objectifs :
1- Combattre les inégalités
Plus question d’accepter des impôts injustes qui nous écrasent, des soins trop chers, les freins aux droits des personnes à mobilité réduite, le pillage par les banques, les assurances, les compagnies de téléphonie et les obstacles mis au développement des entreprises martiniquaises utiles à notre développement.

2- Faire reculer la misère sociale
Nos personnes âgées ont droit à une vie décente dans l’environnement de leur choix. Notre jeunesse, les chômeurs et les précaires ont droit à des emplois valorisants. Nous aspirons à vivre dans une société apaisée, débarrassée de la violence entre nous-mêmes, de la souffrance au travail, une société qui consolide le lien social.
3- Impulser les alternatives
Nous voulons nous appuyer sur le génie populaire dont notre peuple fait preuve dans l’organisation de sa survie économique pour créer des réseaux alternatifs, culturels, économiques et sociaux; Nous pouvons porter notre contribution dans la lutte contre les dangers liés aux changements climatiques, aux risques de guerres, de fascisme et de terrorisme.

NOS CANDIDATS ET SUPPLÉANTS

SUR LES 4 CIRCONSCRIPTIONS DE LA MARTINIQUE

CIRCONSCRIPTION 1 : François – Gros-Morne – Lamentin- Robert – La Trinité

Nos candidats : Gérard THALMENSI et Amandine NEGOTI (suppléante)

IMG-20170521-WA0003Dans le Centre, les enjeux concernent particulièrement une nouvelle organisation du système de santé, plus respectueuse des personnes et s’appuyant sur la valorisation des 3 unités de soins présentes sur le territoire (Mango-Vulcin, Trinité et François). Mais l’attractivité des territoires ruraux de la circonscription doit, aussi, être renforcée par l’élaboration concertée d’une loi de défense et de maintien des activités agricoles, de pêche et d’artisanat adaptée à la réalité
du territoire. Le centre doit également constituer un pôle pour le lancement d’une politique exemplaire de transition énergétique créatrice d’emploi et génératrice
d’un environnement favorable à la santé.

Gérard THALMENSI, 51 ans, est Ingénieur Santé Publique et Environnement à l’ARS . Il est votre candidat pour représenter la Martinique et la circonscription du centre à l’Assemblée Nationale. Il milite depuis toujours dans le milieu associatif notamment, pour que les questions de santé environnement, de démocratie économique et de progrès social progressent en faveur de la majorité de la population. Il est co-fondateur du Mouvement « Nou Pèp La » qui milite pour une alternative citoyenne, solidaire et écologique , au-delà des partis traditionnels et pour une autre façon de faire de la politique.

Contact : 0696 22 80 70 | Facebook :  fbook www.facebook.com/gerard.thalmensi

CIRCONSCRIPTION 2 : Nord de la Martinique (Ajoupa-Bouillon / Carbet / Case-Pilote / Basse-Pointe / Bellefontaine / Fond-Saint-Denis / Grand-Rivière / Lorrain / Macouba / Marigot / Morne-Rouge / Morne-Vert / Prêcheur / Saint-Joseph / Sainte-Marie / Saint-Pierre / Schoelcher)

Nos candidats : Marcellin NADEAU et Christine ALIKER (suppléante)

IMG-20170520-WA0010

Dans ce contexte de discrédit de la parole politique, nous souhaitons redonner la parole à celles et ceux qui ne l’ont presque jamais.
Cette parole restituée à la grande majorité des femmes et des hommes qui font le Nord ou qui font le pays est un gage d’efficacité pour porter les actions propres à défendre les intérêts de notre Nord, les intérêts du Peuple. Depuis de nombreuses années, on nous promet de régler nos problèmes d’impulser le développement que le pays et singulièrement le Nord attend. Mais force est de constater que rien ne change de manière fondamentale, que rien ne bouge au fond. Certains prétendent avoir la compétence pour résoudre nos problèmes. Ils seraient, selon eux, les seuls à pouvoir changer la donne. Pour notre part nous ne croyons pas aux femmes et aux hommes providentiels-les, parce qu’animés d’humilité, nous refusons de juger les uns et les autres à l’aune de leur compétence ou de leur incompétence. Ce qui fait défaut aujourd’hui à l’action publique c’est le déficit de volonté politique. C’est l’absence de détermination à rompre avec un système qui est à bout de souffle, en bout de course et qui sert toujours les intérêts des mêmes privilégiés au détriment du plus grand nombre.
Cette volonté nous l’avons,
Cette détermination nous la portons.
Et c’est avec vous, femmes et hommes qui faites le Nord, qui faites le pays, en nous appuyant sur votre mobilisation, sur votre implication, que nous saurons porter le projet alternatif dont notre Peuple a besoin.
Et pour que ce projet nécessaire gagne du terrain, nous nous ferons l’écho, au sein de l’assemblée nationale française, de votre parole, de votre volonté de changement.

Contact : 0696 32 04 19 | fbook Marcellin NADEAU

CIRCONSCRIPTION 3 : Fort-de-France

Nos candidats : Alain LIMERY et Catherine « Icess » PAM

affiche limerylightMalgré tous nos efforts, en grande majorité, nous n’arrivons pas à joindre les deux bouts. Les réponses apportées par ceux qui sont au pouvoir ne correspondent pas à nos besoins et à nos intérêts. Nous voulons du travail et des revenus décents, des soins de qualité, un transport efficace, un coup d’arrêt aux prix abusifs des marchandises et des services. Ils parlent « d’attirer des investisseurs, de défiscalisation et de compétitivité ». Ils construisent des infrastructures démesurées pour présenter une image de ville moderne alors que la population est en souffrance. Nous constatons bien que tout cela n’améliore pas notre quotidien. Aujourd’hui, ils assiègent la ville avec leurs centres commerciaux qui déversent des produits importés, augmentant notre dépendance, étranglant les petits commerces, nous empêchant de développer notre pays grâce à nos capacités de création et de production. Les efforts faits par les uns et les autres pour lutter contre la dévitalisation du centre et maintenir une vie culturelle ne suffiront pas à changer la situation. Pour mettre fin au déclin économique, au chômage qui détruit les relations entre nous et pousse beaucoup, jeunes et adultes, à la détresse, à la violence et à toutes sortes de dérives, c’est une vraie alternative qu’il faut développer.
Nous devons nous appuyer sur les multiples initiatives déjà prises par nos compatriotes, les mettre en synergie afin de constituer une force contre ceux qui les écrasent. Nous devons impulser le développement des zones rurales et côtières de Fort-de-France, complètement ignorées par les « décideurs », de façon à en faire des viviers alimentant la ville et redynamisant l’économie autocentrée. Lorsque que, dans les années soixante, les profiteurs ont chassé nos parents des habitations après les avoir exploités jusqu’aux os, ceux-ci n’ont pas croisé les bras. Ce sont eux qui ont construit les quartiers populaires et organisé leur survie. Armons-nous de cet exemple.

Contact :0696 25 28 78 |  fbook  www.facebook.com/alain.limery

CIRCONSCRIPTION 4 : Sud de la Martinique

Nos candidats : Jérémie FERDINAND et Adeline LIPAUL

IMG-20170523-WA0007

La circonscription du sud est caractérisée par les activités traditionnelles que sont le tourisme, l’agriculture/élevage et la pêche /aquaculture. Élu dans celle ci, mon rôle sera de faire en sorte que les politiques nationales françaises qui, là-bas, font de la qualité, de l’innovation et de la convergence les pierres angulaires du développement durable tiennent compte de notre situation insulaire et de notre vulnérabilité dans un contexte de changement climatique. Ce délicat équilibre entre préservation et valorisation de nos ressources ainsi que l’épanouissement des populations sont les finalités ultimes. La modernisation et l’innovation en Martinique et plus particulièrement dans le sud passent par une approche tournée vers la bio-économie, le tourisme durable et solidaire, l’exploitation de nos ressources halieutiques mais aussi par une meilleure intégration du numérique dans tous les domaines, comme par exemple le big data dans la biodiversité.

 Si nous voulons réduire le chômage et freiner l’émigration, si nous voulons assurer la préservation de notre identité et de notre culture, si nous voulons contribuer au développement durable dans notre pays et notre région, nous devons renforcer la solidarité avec les exclus et les populations les plus fragiles et ouvrir des perspectives de production autocentrée, créatrices d’emploi.

 Nous avons , à Nou Pep La, mouvement citoyen Martiniquais, la volonté de mettre en valeur toutes nos richesses et, avec ceux qui partagent les mêmes valeurs de respect du vivant, nous aurons le pouvoir de changer nos réalités.

 Ensemble, construire l’idéal.

contact : 0696 89 65 09 |fbook  www.facebook.com/jeremi.ferdinand.7 

 
 

Share this Post



 
 
 
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *