Vous pouvez nous appeler aujourd'hui : 0696 22 80 70
 

Législatives : Le CNCP apporte son soutien total aux candidats de Nou Pèp La

Beaucoup s’offusquent  du grand nombre de candidats qui se présentent aux élections législatives. Combien se plaignent de la multitude de produits  qui s’étalent sur les rayons des hypermarchés ? Là, au contraire, cela est perçu comme une preuve de  richesse et de « développement » !  Le vrai problème n’est pas la profusion de l’offre ; c’est plutôt celui de la capacité de chacun à refuser d’être un consommateur manipulé et conditionné   par la publicité pour, en responsable,  ne plutôt choisir que  les  «produits »  nécessaires, utiles et bénéfiques.  Il en va de même en matière de candidature et  les critères ne manquent pas aux personnes  conscientes  pour laisser les mauvaises offres à l’étalage.

Refuser la publicité mensongère.

Face au discrédit des partis politiques traditionnels, on brandit  le hochet du « Renouvellement » ! On confie à quelques nouveaux visages  la tache de refourguer des produits avariés  reconditionnés. En solde : Les vieux chantages assimilationnistes des réactionnaires du siècle passé, l’idéologie individualiste bourgeoise et la confiscation de la souveraineté populaire. S’autoproclamer  citoyen porte-voix  de la société civile ou du peuple, sans ne jamais avoir eu connaissance des revendications de celui-ci ou avoir été mandaté à aucun moment par lui, se cacher derrière la notoriété de « papas » de l’autre bord pour grappiller une place,  tout cela, c’est de la vieille politique traditionnelle.

Refuser les contrefaçons.

Les idées à la mode censées faire recette sont glanées et  brandies dans de  pseudo-programmes : « développement durable ! Démocratie citoyenne ! Transition énergétique ! Société civile ! Etc. »  Un simple regard sur la pratique des personnes concernées toutes les années passées suffira à les confondre. De quelle implication et de quel bilan  les nouveaux « Zorros » peuvent-ils se prévaloir quant à  l’organisation de l’union et de la résistance au sein du mouvement populaire ? Où était tout ce beau monde, par exemple, quand il fallait soutenir les travailleurs du secteur hospitalier, les contribuables escroqués, ou l’ASSAUPAMAR ?

Le choix des personnes conscientes ne se fait ni par défaut,  ni en succombant à la séduction. Il est déterminé  par une analyse lucide de la situation et  par une évaluation de la vraie capacité à mettre en œuvre les promesses faites par les uns et les autres.

De terribles menaces pèsent sur notre pays comme sur l’ensemble de la planète : Les catastrophes liées au changement climatique, les risques de guerre mondiale, une crise économique et monétaire majeure, la montée en puissance du terrorisme, du fascisme et de la cybercriminalité. Les annonces démagogiques faites par des politiciens principalement motivés par la conquête de mandats n’ont aucune possibilité de conjurer ces dangers ou de modifier les dispositions imposées par les vrais détenteurs du pouvoir :   Multinationales, banquiers et spéculateurs, lobbies et dirigeants politiques installés au pouvoir  par ceux-ci.

La seule alternative consiste à renforcer la dynamique citoyenne, écologique et solidaire proposée par NOU PEP LA sur la base des 3 objectifs et des 4 fronts d’intervention motivant sa participation aux élections législatives.

C’est pourquoi le Conseil National des Comités Populaires (CNCP)  apporte son total soutien aux candidats de Nou Pèp La :

Gérard THALMENSY sur le centre Atlantique

Marcellin NADEAU sur le Nord

Alain LIMERY sur Fort-de-France

Jérémie FERDINAND sur le sud.

Le CNCP appelle tous ceux qui partagent son analyse à s’engager massivement à leurs côtés.

Martinique, le17/05/2017

Pour le CNCP :

Jean ABAUL,  Robert SAE

 

 

Tags:

 

Share this Post



 
 
 
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *